La Danse Country

 

 

Intro

La Square Dance

Le Clogging

Les Danses Freestyle

Le Two-Step

La Valse

-  La Polka

Le West Coast Swing

L’East Coast Swing

Le Cha Cha

- Le Night-Club et le Triple Two-Step

La Line Dance et les Partner Dance

 

Intro

La Danse Country : si vous êtes sur ce site, en général, vous savez ce que c’est …ou du moins vous croyez peut-être le savoir.

A moins que vous ne recherchiez des informations sur cette danse, et que pour vous la Country se résume à Cotton-Eyed Joe, le Petit pont, le cri « Yee-haw », taper du pied, et claques-y ta langue par terre, changez de partenaire, tapez sur la cuisse 1 fois, 2 fois, on change ..comme le chantait si bien les Fatals Picards.

Si vous êtes déjà dans le « milieu » (et oui, les « mafieux » de la Country…LOL), surtout si vous débutez dans la Line Dance, vous en savez déjà un peu plus : vous connaissez Cotton Eyed Joe (et oui, vous aussi !) Hooked On Country, Easy Come, Easy Go…bref, la Line Dance !!!

Mais savez-vous  qu’il existe d’autres formes de danses, encore bien plus “purement" Country ? Il y a plus d’une forme de Danses dites "Country"…  
Et j’irais plus loin encore : on pourrait faire un distinguo entre les danses purement, historiquement et culturellement Country ; et celles qui se dansent dans les bals Country, qui se dansent aussi sur de la musique Country, mais qui se pratiquent également sur d’autres musiques et n’ont pas un lien aussi spécifique avec

En matière de danses quasi-exclusivement Country, et surtout qui se sont développées dans les mêmes conditions que la musique Country il y a :

-         Le Two-Step

-         Le Triple-Two Step

-         La Square Dance

-         Le Clogging

-         La Valse et la Polka

-         Les Partner Dance (de type Cotton-Eyed Joe).

 

Puis il y a les danses qui se sont retrouvées dans les bals Country, parce que pouvant aussi se danser sur de la musique Country, mais qui peuvent se danser et se dansent aussi sur d’autres musiques :

-         L’ECS, le WCS, le Cha-Cha

-         Et bien sûr, la Line Dance !!!!

 

Commençons par les formes les plus anciennes, les plus classiques et les plus traditionnelles :

Au tout début, dans les années 1800, quand  les Polonais, les Irlandais etc essaimèrent en Amérique pour conquérir le nouveau monde, ils apportèrent avec eux leurs propres danses. Les premières danses pratiquées étaient donc la Gigue irlandaise, le Quadrille…Le mélange de ces traditions donna notamment naissance à la Square Dance.

(Nous détaillerons les pratiques de ces anciennes danses dans « L’Histoire de la Danse Country »)

La Square Dance. 

La Square Dance (=danse en carré) est une danse qui s’effectue en groupe, en règle général de 8 personnes (4 hommes, 4 femmes) se positionnant en cercle ou en carré (un couple faisant face à un autre). Les danseurs effectuent une série de figures telles que le Dosado (passer dans le dos d’un danseur), ils se croisent, tournent, échangent leur place avec leur partenaire ou avec le couple en face, etc …

Cette danse trouverait son origine, entre autre, dans le Quadrille français. Elle se serait développée au temps des pionniers de la Conquête de l’Ouest. C’est en 1923, grâce à M. Ford, que la Square Dance commença à se faire sérieusement connaitre, atteignant son pic de popularité  dans les années 1950.

Elle se danse souvent traditionnellement sur de la musique « Old Time », c’est-à-dire des vieilles musiques Country des années 50. Des musiques plus réçentes sont également utilisées.

L’habillement est assez important. Ceux qui dansent sur la musique Old Time revêtiront des habits du début du XXème siècle. Dans sa forme la plus moderne, il y a une sorte d’éthique qui veut que les hommes portent pantalons, chemises à manches longues et cravate (les shorts et les T-Shirt sont bannis ! Pas de chapeau de cowboy non plus, sauf sans les réunions associant Country Western et Square Dance) ; pour les femmes, ce sera la robe ou la jupe (pas de pantalon !), de préférence avec jupon. Ceci dit tous les clubs de Square Dance ne sont pas aussi stricts sur ce point, et pas mal de danseurs viennent pratiquer tels qu’ils sont.

Il n’existe pas de forme « compétitive » de la Square Dance, c’est avant tout une danse sociale et de loisirs.

La principale caractéristique de la Square Dance, en particulier dans sa forme dite « Modern Western Square Dance », est la présence de ce qu’on appelle souvent un « caller » (en particulier au Québec). Pour bien comprendre le rôle du Caller, il faut savoir que les danseurs, pour commencer, apprennent une série de mouvements de base (Dosado, Circle, 'Square Thru'…), ces termes étant connus par tous les danseurs de Square Dance dans le monde ; ceux-ci étant dansés et enchaînés dans un ordre non pré-établi, c’est le rôle du Caller (sorte de maître à danser) de décider et d’annoncer quel sera le prochain mouvement. A noter qu’il existe aussi, pour certaines danses, des chorégraphies pré-établies, mais la façon « avec Caller » est beaucoup plus répandue.

Bien qu’elle y soit toujours en développement, la Square Dance n’est pas très répandue en France. Néanmoins, il existe une salle de Square Dance dans chaque grande ville américaine, et cette activité est répandue dans le monde entier : Allemagne, Suède, Chine, Italie, Arabie Saoudite…Elle a notamment pu se répandre en Europe, grâce à la présence des Américains stationnés en Allemagne après la 2nde Guerre Mondiale…

 Un exemple de Square Dance (En écoutant bien, on entend le chanteur annoncer de temps en temps « Dosado » etc) :

   


Un autre exemple de Square Dance…au Japon 
:  
 

 Un reportage sur la Square Dance – pour ceux qui comprennent l’anglais, vous verrez entre autre qu’on y explique l’importance de la tenue…

 

Cette dernière vidéo, filmée lors de la 56ème convention de Square Dance, vous présente les différents styles de Square Dance, ainsi qu’un petit peu de Quadrille (précisons qu’il s’agit de groupes en représentations !) :

 

En savoir plus sur la Square Dance :

http://www.squaredance.fr/

http://pepitline.jimdo.com/le-square-dance/

http://opswingers.free.fr/cestquoi.htm

 *********************************************************

En plus de ces mélanges de traditions, quelques cowboys solitaires improvisèrent leurs propres pas, en solo…Attention, rien à voir avec la Line Dance comme je le lis trop souvent !!!

Leurs danses consistaient souvent en une sorte de « gesticulations », de gesticulations des pieds, comme le Buck Dancing, où il fallait lancer les pieds de côté de façon rapide et de manière « virile », le tout en suivant la musique.

Ainsi, la célèbre chanteuse Country Emmylou Harris nous fait une belle démonstration de Buck Dancing :

http://www.youtube.com/watch?v=vLJa3iOnRrw
 

Un autre exemple, un extrait d’une compétition en Alabama :

 

Le Buck Dancing a évolué, et est aujourd’hui connu sous un autre nom :

Le Clogging 

Le Clogging reste quasiment inconnu en France et dans la majorité des pays d'Europe de l'Ouest. Cette danse est en fait une forme de danse de « claquettes » ; elle peut être dansée individuellement ou en groupe.  – la forme « Team » (par équipe) serait dûe à l’influence de la Square Dance.

Historiquement, le Clogging est apparu aux Etats-Unis dans les montagnes Appalaches, vers les années 1700. Les immigrants qui sont arrivés aux Etats-Unis ont emmené avec eux leurs traditions et le Clogging est né du mélange de toutes leurs coutumes, leurs cultures, comme notamment ce qui était pratiqué par les Irlandais, les Ecossais…Il y eu aussi l'influence des danses des esclaves dans la façon dont on frappe sur le sol, ce qui rejoint les danses des indiens natifs américains. A l'époque, les gens dansaient uniquement avec une simple pièce de monnaie attachée sous leurs chaussures, voir sans rien mettre dessous.
Aujourd'hui, le Clogging se différencie des autres types de danses « claquettes » de deux façons ; d'abord, dans le type de chaussures : pour le clogging on utilise des chaussures avec des doubles fers qui ne sont pas fixés l'un à l'autre et qui bougent donc l'un sur l'autre ce qui fait un bruit spécial en tapant le sol. Ce qui est différent des claquettes car pour les claquettes on doit taper plus fort pour produire un bruit, car il n'y a qu'un simple fer. Les pas aussi sont différents. On peut distinguer le step classique qui correspond aux claquettes, le step irlandais que pratique "Lord of The Dance" et le Clogging.

A l’inverse de la Square Dance, il existe bon nombre de compétitions de Clogging

Musicalement parlant, Le Clogging a  beaucoup évolué. Le Clogging se dansait en effet à ses débuts – et se danse toujours – sur de la musique Western « Old Time », Country et Bluegrass. A l’heure actuelle, le Clogging se danse également désormais sur des musiques beaucoup plus modernes et diversifiées. (Rock, pop, Jazz, Rap…), en particulier en compétition.

Techniquement parlant, le Clogging s’est aussi beaucoup complexifié, on s’est éloigné de la simplicité des 1ers cloggeurs…

 Un peu de clogging traditionnel…

 

Encore du Clogging « traditionnel », version team (en équipe) …

 

En version compétition…

 

Clogging sur de la musique moderne

 

La pratique de ces danses en solo donna naissance à un autre phénomène : le HoeDown.

Le Hoedown

 Le « HoeDown » est une danse en solo qui se pratiquait dans les zones rurales des Etats-Unis, dans le Sud, en particulier dans les montagnes Appalaches. Le Hoe Down est une série de pas improvisés très rapides, de jeux de pieds. Un des principes du HoeDown est que chaque danseur vient tour à tour sur la piste pour montrer ce qu’il sait faire, pendant que les autres l’encouragent en frappant des mains et des pieds. Chaque danseur essaye toujours de faire mieux que le précédent.

Le Hoe Down trouve notamment ses origines dans les « Minstrel Show », des spectacles mélant chants, théâtre et danses où des blancs se grimaient en noir et les parodiaient, en particulier dans la caricature des Noirs dansant en sautillant exagérément.

 Un exemple de HoeDown dans le célèbre film Urban Cowboy

 

Les danses en couple “Free-Style”

 Les danses en couple sont donc des danses qui se font en couple (ah ah !),  et où les danseurs improvisent (plus ou moins librement…) des figures à partir des pas de base…comme en danse de salon.

Il existe 2 types

-  les danses progressives : ce sont le Two Step, la Polka et la Valse dans ce type de danse, le couple évolue, tout en dansant, en faisant le tour de la salle.

- Les danses stationnaires : où les danseurs restent toujours au même endroit.

 On peut aussi séparer ces danses en 3 groupes :

-  le Two-Step est la seule à être uniquement limitée au style et à la musique Country-Western. De toutes les danses, c’est la plus typique des Country Western. Historiquement parlant, c’est aussi la seule qui soit apparue et se soit développée dans le Sud des Etats-Unis, dans les mêmes conditions donc que la musique Country-Western.

La Valse et la Polka existent sur d’autres styles de musiques. Tout le monde connaît la Valse Viennoise, la Valse MusetteLa Polka, elle, provient et était déjà pratiquée dans les pays de l’Est, en Bohème (l’actuelle République Tchèque). Ce sont donc les immigrés qui ont emportés ces danses avec eux, et les ont amenées en Amérique. La Valse et la Polka ont donc très vite été dansées par les 1ers Cowboys

- Le West Coast Swing, le East Coast Swing et le ChaCha sont apparus dans les bals Western, et ce relativement récemment, parce que de plus en plus de musiques Country suivaient ces rythmes. Techniquement parlant, il n’y a pas de façon « Country » de faire ces danses, seule la musique utilisée reste Country…

Aux Etats-Unis, les Danses en couple sont les plus pratiquées dans les bars Country Western. Au contraire en France, cette forme de danse est beaucoup moins répandue dans les bals, bien que des tentatives aient souvent lieu pou tenter de la faire connaître.
 

Quelques exemples…West Coast, Polka, Valse et Two-Step

 

Le Two Step

Le Country Western Two Step, aussi appelé « Texas Two Step », est LA Danse Country Western. Dans cette danse en couple, l’Homme et la femme se font face ; les pas de base sont 2 pas rapides, suivis de 2 pas plus lent (d’où le “quick quick slow slow » = vite vite lent lent). Le couple enchaîne les passes tout en progressant autour de la salle. C’est l’homme qui guide la femme, selon le principe du « Lead & Follow » (le meneur et le suiveur).
 

Quelques exemples en vidéo...



Filmé au Québec

 


Un exemple, en “exhibition”

 

Et un dernier exemple, lors d’une compétition au Texas

 

La Valse country

 La Valse se danse sur 3 temps, qui se caractérise par un mouvement de « Rise & Fall » (s’élever & retomber) - c’est-à-dire que les danseurs doivent « s’étirer », s’élever vers le haut puis redescendre . Les valses Country sont souvent relativement lentes. La principale différence entre la Valse Lente (Classique, version Ballroom) et la Valse Country, est qu’en valse Classique les partenaires restent quasi-constamment en position « fermée » (en face l’un de l’autre), alors qu’en Valse Country ils peuvent « s’ouvrir » et se séparer un peu plus (lâcher au moins une main…)
 

Un exemple en vidéo…

 

La Polka Country

La Polka est une danse rapide à 2 temps, au rythme assez saccadé et au style « rebondissant ». Son nom vient du thèque « Pulka », signifiant « demi-pas », en référence au pas chassé caractéristique de cette danse.

Exemple de Polka en vidéo…

 

Le West Coast Swing 

Le West Coast Swing est une danse ludique et assez sensuelle, mais surtout très libre et spontanée, avec une grande part d’improvisation, et qui nécessite une grande écoute avec son partenaire. Les mots-clefs pour cette danse sont l’amusement et l’imagination, le couple enchaînant de nombreuses passes où la femme est surtout mise en valeur, mais où le rôle de l’Homme est très important – c’est quand même lui qui guide, même si la femme peut décider de le suivre simplement ou agrémenter la passe qu’il veut lui faire faire d’effet de style. L’écoute et l’interprétation musicales sont également très importantes. Le West Coast se danse sur un large éventail de styles musicaux, de la Pop au RNB, en passant par la Country, bien sûr. C’est une danse populaire aux Etats-Unis, où le niveau des danseurs est souvent excellent. Elle est beaucoup moins connue en France, mais s’y développe également de plus en plus.

 

Un exemple de WCS, filmé lors d’une compétition au Colorado :

 

Un autre exemple, sur une musique Rock…

 

Un dernier exemple, sur une chanson de Dolly Parton…

En savoir plus sur le WCS :

-         Introduction au WCS  http://dance4you.fr/les-danses-americaines/west-coast-swing

-         L’Esprit du WCS http://dance4you.fr/les-danses-americaines/west-coast-swing/lesprit-du-west-coast-swing

-         L’histoire du WCS http://dance4you.fr/les-danses-americaines/west-coast-swing/origine-du-west-coast-swing

  

L'East Coast Swing

Comme le West Coast, le East Coast Swing s’est développé à partir du Lindy Hop et du Jitterbug. Il s’apparente au Jive et au Rock, mais a son propre caractère. Les pas de bases se font sur 6 comptes, à partir desquels les danseurs effectuent de nombreuses passes.

 

Un exemple de ECS

 

Et un autre…sur un air connu des Line Dancers !

 

Le Cha-Cha

Le Cha-Cha Country, ce sont les mêmes pas qu’en danse de salon…adaptés sur une musique Country.

Pour en savoir plus, vous pouvez toujours consulter cette page : Pas du Cha Cha Cha

 Exemple de Cha Cha

 

 Il faut encore citer 2 autres styles de rythmes et de danses en couple, qui sont apparus plus récemment parmi les danses Country : Le Night Club 2-Step et le Triple 2-step.

- Le Night Club 2-Step (à ne pas confondre avec le Country 2-Step !) est une danse stationnaire souple et gracieuse, s’effectue sur un rythme lent et langoureux . Beaucoup moins connue que les autres danses en couple, elle gagne néanmoins peu à peu en popularité. C’est une danse créée par Buddy Schwimmer dans les années 60. Etonnamment, il l’aurait inventée à partir d’une… Line Dance du nom de Surfer Stomp !!! Comme beaucoup de musiques Country étaient d’un rythme se prêtant très bien à ce type de danse, elle a rejoint le cercle des Danses Country

Exemples de Night Club 2-step

 

Le Triple Two-step (appelé aussi Double Two-Step) est une danse progressive, dont on peut résumer les pas de base par 2 séries de pas chassés, puis 2 pas marchés. Le Triple 2-Step est né au Texas, où elle est très populaire, dans les années 70.

 *******************************************************

La Line Dance 

Le principe de la Line Dance, en quelques mots : des danseurs (et danseuses !) alignés répètent en solo et en boucle une chorégraphie plus ou moins longue, et tous font les même pas, vont dans la même direction, de façon simultanée.

La Line Dance peut se danser sur tous les rythmes et sur tous les styles de musique : Rock, dance, RNB, Latino, Irlandaises, variété etc. Quand elle se danse sur des musiques Country, on précise alors « Country Line Dance ».

Un long article vous explique déjà en détail ce qu’il y a à savoir sur la Line Dance : La Line Dance

Les Partner Dance

Comme dans la Line Dance, les Partner Dance sont des danses chorégraphiées, souvent liées à une chanson particulière,  ou une série de pas est répétée en couple par les danseurs, de façon simultanée. Mais, comme son nom l’indique, les Partner Dance s’effectuent en couple. Le « couple »  pouvant néanmoins être indifféremment constitué d’un homme et d’une femme, ou de 2 femmes (et de 2 hommes ? C’est très très très très très très rare… )

Les Partner Dance peuvent s’effectuer en stationnaire (exemple : Mexican Wind, Shut Up & Drive)  – ils sont alors alignés comme les Line Dancers – ou en « progressive » (exemple : Rodeo Princess, Barn Dance, Ten Step) .

Les pas des 2 partenaires peuvent être exactement semblables, en miroir (quand l’homme fait un pas du PG à G, la femme fait un pas du PD à Dte par exemple..) ou bien en partie l’un, en partie l’autre ; ou encore semblable, avec juste quelques différences. Les musiques des Partner Dance sont en très grosse majorité Country.

Parmi les plus célèbres Country Dance, on retrouve bien sûr la Cotton-Eyed Joe !!! Qui fait partie des danses dansées par les 1ers Cowboys. La forme de Partner Dance fit en effet partie des toutes premières formes de Danses Country, telle la Scottische, qui a été importée au Texas par les allemands. Ce qui n’est pas le cas de la majorité des Partner Dance actuelles, qui se sont développées en même temps que la Line Dance connaissait le succès.

Si dans les bals Country actuels, on ne rencontre ni la Square Dance ni le Clogging, en revanche Line Dancers, Partner Dancers et danseurs en couple freestyle peuvent s’y rencontrer. D’où l’importance, pour une cohabitation pacifique sur la piste, du Respect de l’Etiquette de la Piste : 10 Règles D'Or du Line Dancer.

 

  

 

                                                                                                                                                                                                        

la Country.

Afficher la suite de cette page



Créé avec Créer un site
Créer un site